Marche pacifique contre le manque de respect aux Guides religieux

Marche pacifique contre le manque de respect aux Guides religieux

La «Convergence Taxawu Ndonoy Makñi» organise une marche pacifique, le  vendredi 23 août 2019 pour dénoncer le manque de respect aux Guides religieux. Un communiqué de trois organisations pour la défense des valeurs

religieuses a été rédigé à cet effet. In extenso le communiqué. 

Il ne se passe plus un mois, voire une semaine, sans que nos honorables autorités religieuses, toutes confréries confondues, dont la prestigieuse aura spirituelle rayonne bien au-delà des frontières de la Oumah islamique sénégalaise, ne fassent l’objet d’inadmissibles irrévérences publiques, risquant ainsi de mettre en péril notre légendaire bonne convivialité inter-confrérique, patiemment bâtie au fil des décennies par nos vaillants ancêtres, et souvent citée en exemple à travers le monde.

Les populations sénégalaises ne seront jamais suffisamment redevables à la longue lignée de ces icônes de l’Islam, qui ont le mérite de les avoir arrachées des ténèbres de l’ignorance et de l’obscurantisme, pour les propulser généreusement sur le Chemin radieux de «Siraatal Mustaxiim», la Voie du Salut Éternel, tout en favorisant leur fraternel et salutaire brassage spirituel. Ce qui semble d’ailleurs avoir inspiré le Législateur sénégalais, qui a été bien avisé de consigner, dès le Préambule de la Constitution du Sénégal, ce sage postulat: «Le peuple du Sénégal, souverain, est profondément attaché à ses valeurs culturelles fondamentales qui constituent le ciment de l’unité nationale».

Cette précieuse unité nationale, sur laquelle nous devons tous veiller, comme à la prunelle de nos yeux, est aujourd’hui dangereusement malmenée par des forces obscures qui, sous prétexte de liberté d’expression, entreprennent, à travers de déplorables rhétoriques, d’apparence bénignes, mais agitées à dessein, de tourner en dérision ce riche patrimoine spirituel que nous ont généreusement légué les grandes figures de l’Islam qui reposent dans toutes les cités religieuses du Sénégal.

Des croyants, d’obédiences confrériques diverses, épris de Paix et de Justice, ayant pour seul dénominateur commun leur Foi en leur sublime religion, l’Islam, ont décidé de se dresser résolument contre ces récurrentes dérives langagières, ciblant nos autorités religieuses,tout en s’évertuant à désacraliser les enseignements de nos honorables guides confrériques, dont l’éminent rôle de boucliers contre l’intolérance religieuseet de consolidation de la stabilité sociale du pays ne sont plus à démontrer. À cet égard, la Convergence «Taxawu Ndonoye Makñi» (Ctnm), qui entend perpétuer le legs de ces pionniers de l’Islamau Sénégal, a été portée sur les fonts baptismaux. Le Comité d’initiative de ladite convergence feraface à la Presse le mardi 20 août 2019, à 16h,à la «Maison de la Presse», sise sur la Corniche-Est. Et va battre le macadam

le vendredi 23 août 2019

, incha Allah, après la «Salatul Jumah»

Cette initiative, qui vient à son heure, a déjà enregistré l’adhésion de plusieurs associations à vocation religieuse et socioculturelle. Parmi lesquelles, le Rassemblement des familles de religieux, que dirige Serigne Modou Mbacké Bara Dolly, l’Association islamique pour servir le Soufisme(Ais) de Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Bâ, l’Ong islamique Jamra, le Forum islamique pour la Paixde Ahmeth Saloum Dieng, l’Ong Darul khourane wal ikhsanede Imam El Haj Aliou Dia, l’Association Khidahoul Khadimde Serigne Amsa Mbacké Cheikh Abdoul Ahad, le Mouvement des jeunes chefs religieuxde Serigne Modou Bousso Dieng, l’Appel 221de Serigne Assane Mbacké, le Mouvement Solutionde Serigne Cheikh Mbacké, l’Association Jamma’atoul Inshanade Serigne Habib Diouf, l’Association Al Karimade Sokhna Maréme Ndiakhat, le Mouvement Sopé Nabyde Serigne Makhtar Ngom, etc.

La Convergence «Taxawu Ndonoy Makñi» (Ctnm), qui compte également parmi ses leaders Sokhna Astou Kounta de la famille de Ndiassane, Serigne Makhtar Mbacké, Serigne Madické Seck de la famille Thiénaba, Serigne Modou Mamoune Niang, Cheikh Baye Hady Niass de la Famille de Médina Baye, Serigne Sam Bousso de la Famille Boussobé… continue d’enregistrer de nouvelles adhésions, tout en restant ouverte aux organisations coutumières, syndicales et politiques. Tant il est vrai que ce devoir de veille et d’alerte contre toutes formes d’impertinences vis-à-vis de nos guides religieux, et toutes formes de sacrilèges à l’égard de leurs sublimes œuvres incombe à tous les croyants de ce pays.

Dakar, le 6 août 2019

POUR LE COMITE D’INITIATIVE

• Serigne Modou Mbacké Bara Doli(R.F.R.)

• Serigne Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Bâ(A.I.S)

Mame Mactar Guéye (JAMRA)

CATEGORIES
TAGS